Actualités


Mot du président - Novembre 2019

MOT DU PRESIDENT - Novembre 2019

« Du jardin ouvrier au jardin familial puis au jardin collectif » .
C’est en 1892 que le Duc D’Aumale, relayé ensuite par l’Institut de France a loué à la Ville de Chantilly les terrains su site de la Canardière pour y créer des jardins ouvriers.
Dans les années 1930, fut créée l’association des jardins familiaux de l’Oise à laquelle fut rattachée la section de Chantilly.
Depuis 2012, la gestion complète du site est confiée à la section de Chantilly.
C’est un lieu de convivialité et de détente pour toute la famille. C’st aussi un lieu économique, soumis à une réglementation conventionnelle ainsi qu’à la gestion de l’association.

Ce dossier vous est présenté afin de pouvoir définir une gestion actualisée du site, conformément aux efforts entrepris depuis les années 2008/2009

 LE SITE
Site doublement classé : bassin versant de la vallée et la Nonette et de l’Institut de France.
Etendu sur 7,5 hectares, 238 parcelles, traversé par quatre canaux de la rivière La Nonette Unique.. à préserver en centre ville.

 LES JARDINIERS
En nombre croissant, 238 actuellement, répartis comme suit :
Hommes : 160  soit 67%
Femmes : 78 soit 33%
De nombreux jeunes désirent jardiner et la permaculture les attire. La transition écologique et le bio suscitent bien des intérêts.
Une information officielle sur ces types de culture est nécessaire. Elle sera organisée.
De plus en plus des demandes (35 en attente), de personnes actives : cadres, professions libérales, … des jardins à partager concrètement.

 DOSSIER
Le site après 135 ans d’existence a besoin de renouveau.

Rappel des propositions et actions depuis 2008 :
· Juin 2008 : dossier préservation du Patrimoine
· Avril 2009 : projet collaboration JFO/Services Techniques
· Novembre 2010 : gestion du site
· Août 2011 : Projet installation plateforme compostage / lombricompostage sur le site de l’ancienne STEP.
· Mai 2014 : création Mare aux Grenouilles et Rucher sur le site de l’ancienne STEP .
· Janvier 2019 : suppression des 4 bennes à Déchets verts et mise en place du ramassage par la CCAC.

Depuis 2009, l’entretien du site est assuré et pris an charge par l’association. ( environ 20 000€ annuels)
· Entretien des allées, haies, élagage, berges,
· Entretien, réparation, fabrication de poteaux, portillons, abris, serrures, planchers, toitures,
· Fabrication de composteurs
· Ramassage de déchets
· Broyage depuis 2018
· Entretien et assistance parcelles, élagages
· Sécurisation du site
· Lutte et élimination des plantes invasives avec le SAGE Nonette
· Actions pour la continuité écologique de la Nonette et les problèmes en amont

Moyens humains mis en œuvre :
· Suppression des emplois aidés
· membres du bureau et jardiniers

Besoins annuels :
· 80 pots de lasure : …………………………………… 25€ x 80 = 2 000€
· 90 tôles toitures :…………………………………….. 9,80€ x 90 = 882€
· 5 abris x 400€ :………………………………………….. 500€ x 5 = 2 500€
· 25 portillons :…………………………………………… .51€ x 25 = 1 275€
· 50 poteaux :…………………………………………………10€ x 50 = 5000€
· Sécurisation du site :………………………………………………………= 1 000€
· Main d’oeuvre :……………………………………………………………..= 4 000€
· Frais déchetteries :………………………………………………………….= 800€
· Secrétariat :…………………………………………………………………….= 1 000€
· Interventions massifs renoiuée du Japon et berges………..= 1 800€
· Location annuelle du site à Institut de France…………………= 1 250€

Soit un total de 21 507€

Nous sollicitons la commune pour l’entretien de palissades, étalement de deux dépôts rue du Pont du Roi, la coupe d’arbres, et avec la CCAC le ramassage des encombrants .

 Réalisations depuis 2014 sur le site de l’ancienne station d’épuration : photos du rucher et de la marre pédagogique