Restauration de la continuité écologique de la Nonette

La restauration de la continuité écologique de la Nonette, en aval du pavillon de Manse, très critiquée devient une réalité.
Après deux années de débats, de conflits et d’entêtement, il semblerait qu’elle devienne réalité, permettant au canal du milieu de retrouver sa vocation de cours d’eau vivant et accueillant pour la faune et la biodiversité.
Une solution peu onéreuse est mise en place, avec un contrôle permanent du minimum d’alimentation nécessaire et obligatoire.
Ce fut une priorité du SAGE de la Nonette et de l’association des Jardins Familiaux, rejoints dernièrement par la Commune.

La notion de continuité écologique remonte à la directive-cadre sur l’eau du 23 octobre 2000 et au Grenelle de l’Environnement de 2010.


« La libre circulation des espèces biologiques et le bon déroulement du transport naturel des sédiments », comme le précise dorénavant le code de l ’environnement , deviennent une ambition de la politique nationale de ,la reconquête des milieux aquatiques.

La Trame Verte et Bleue et la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la naturte et des paysages ( 2016), renforcent encore cette dynamique.

C’est la diversité des faciès d’écoulement ( hauteurs d’eau, vitesse d’écoulement, substrats), qui sont à l’origine de la diversité des habitats de la rivière et donc de sa flore et de sa flore. »


En conclusion , au-delà des aspects techniques, financiers et socio-économiques, il était indispensable que ce problème soit pris en compte compte-tenu de l’importance du patrimoine et de la vie à préserver pour la faune aquatique et pour les riverains.




Posté par MORET le 26-03-2018

Commentaires


Pas de commentaire

Commenter


Il ne sera jamais diffusé.