Inondations...

Chers jardiniers,
Comme nous n'avons hélas pu que le constater, une fois de plus et depuis deux ans principalement, notre site est victime des conditions atmosphériques et de nombreuses parcelles sont inondées.
Les investissements et le travail, la passion de beaucoup de jardiniers sont "lessivés" et nous n'avons pas dans l'immédiat la solution pour faire face e à cette situation.

Nous ne sommes pas un cas unique et les jardins familiaux de Senlis sont comme nous.


Notre site est situé dans la vallée de la Nonnette et "la canardière" à l'origine était un terrain marécageux dédié au tir aux canards.Il est classé actuellement en zone potentiellement humide.La nappe phréatique est à 1m-1,50m sous nos pieds.


Certains facteurs aggravent la situation et favorisent les ruissellements ainsi que ces inondations: les parkings sans infiltration directe par exemple, l'urbanisation, une certaine contrariété dans la régulation des canaux de la Nonnette.


Certains parcelles sont situées au dessus de cours d'eau, héritage des modifications centenaires du site. Les anciens jardiniers en témoignent.


Beaucoup trop de parcelles sont également très appauvries en terre végétale et bien trop basses par rapport aux parcelles voisines, ce qui favorise les inondations.

Ceci est dû au fait que des désherbages intensifs ont été effectués , les jardiniers ne compostant pas leurs déchets verts et ayant prféré tout mettre dans les bennes: herbes et mottes de terre.


Heureusement les bennes ont été supprimées et le compostage individuel instauré, contre vents et marées et bien contestés mais en finalité pour le bien du site.

Un relevé des parcelles plus particulièrement inondables sera effectué pour une recherche de solutions cet automne.

Des solutions peu onéreuses et adaptées à nos moyens financiers et humains.


Nous vous remercions de votre persévérance et souhaitons que les condtiions atmosphériques s'améliorent rapidement et durablement.


Amicalement,


Ph.Normand et les membres du bureau




" Comment drainer un jardin gorgé d'eau"?


* Ouvrir des sillons au jardin"

ouvrir des sillons étroits à l'aide d'une bêche et les combler avec du sable de rivière, faisant fonction de drain et facilitant infiltration d'eau.


"Créer un fossé d'assainissement autour du potager"

Creuser une tranchée provoque une décompression du sol qui suffit à drainer la parcelle et permet de solutionner momentanément un épisode pluvieux.Le fossé ainsi créé se rempli des excès d'eau, assainissant temporairement les plates-bandes d'un potager.


" Réaliser un puits perdu"

Le principe du puits perdu consiste à creuser une fosse profonde et assez large, puis à la remplir d'enrochement ( galets, tuiles, briques) afin de capter et de stocker l'eau de ruissellement.Celle-ci est ensuite restituée progressivement dans le sous-sol par infiltration.


Posté par MORET le 09-06-2018

Commentaires


Posté par Anne PECK le 09-06-2018

Très bon article . Merci beaucoup. Et le site est génial.

Posté par silva correia le 09-06-2018

quel désastre cette année espérons que le soleil soit avec nous par la suite. merci pour cet article. ou peut on trouver de quoi rehausse les jardins car la on perd beaucoup de se que l'on a plantés. merci par avance.


Commenter


Il ne sera jamais diffusé.